Prénom : Paul-Fabien
Nom : Groud

Doctorant en  anthropologie (6 ème année)

Thèse en cours

Titre provisoire : Vivre avec la perte, ce qui reste et s’y adjoint. Diversité et complexité des trajectoires de vie des personnes amputées des membres inférieurs .

Directeur de thèse :  Patrick Deshayes

Résumé : 

Cette recherche de doctorat se revendiquant d’une anthropologie du très proche (Gardou, 2009) étudie la diversité et la complexité des trajectoires de vie des personnes amputées des membres inferieurs en France. Basé sur trois terrains d’enquêtes ethnographiques (l’Institut de réeducation du CHU Grenoble-sud, la société Chabloz Orthopédie et l’Association de Défense et d’Études des Personnes Amputées), ce travail analyse les expériences subjectives du corps et de la corporéité post-amputation, le rapport corps amputé/prothèse et la multiplicité des situations de handicap qui en découle.

Mots-clés :  Amputation, corps, handicap, prothèse, technique, santé

Formation

  • 2012-2018 : Doctorant en anthropologie à l’université Lumière Lyon 2.
  • 2009-2012 : Master recherche en anthropologie à l’université Lumière Lyon 2 (mention très bien)
  • 2004-2007 : Master recherche en sciences de l’éducation à l’Université Haute-Bretagne Rennes (mention bien)

Enseignement

  • 2015-2018 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche au service commun de formation en sciences humaines et sociales à l’Université Claude Bernard Lyon 1 – Laboratoire S2HEP.
  • 2013-2015 : Enseignant-vacataire au département d’anthropologie de l’Université Lumière Lyon 2.
  • 2009-2012 : Professeur des écoles (Isère)

Langues :

  • Langue maternelle : Français
  • Langue : Espagnol : Anglais.
PUBLICATIONS
  • P-F. Groud, « Complexité du rapport corps/prothèse : potentialités, limitations et face cachée », in (Dir : Christina Lindenmeyer)  L’humain et ses prothèses : savoirs et pratiques du corps transformé, Paris, Editions CNRS, 2017.
  • P-F. Groud, « L’analyseur institutionnel Oscar Pistorius : un entrelacement fallacieux entre altérité du handicap, technologie prothétique et corporéité (handi)sportive » in Illusio, n° 14/15,  Le Bord de l’eau, 2016.
COMMUNICATIONS

Communicant :

  • « Vivre avec la perte : la nostalgie à l’épreuve de l’amputation », journée d’étude « La nostalgie au prisme de l’anthropologie » à Bron, 1er décembre 2017.
  • ”Le corps amputé prothésé : entre recomposition et incomplétude”, festival international de sociologie “La fabrication des corps au 21ème siècle : Éduquer, soigner, augmenter, identifierà la cité des congrès d’Épinal, 19 octobre 2017.
  • “Corps réparé, corps augmenté ? L’ambivalence de l’enchantement prothétique contemporain”, séminaire “Innovations et chirurgie” organisé par Le Hospices Civils de Lyon”, 2 octobre 2017.
  • « Le corps amputé n’est pas réparable. Approches anthropologiques et critiques du discours contemporain sur l’enchantement prothétique », colloque international « Corps meurtris, beaux, subversifs : réflexions transdisciplinaires sur les modifications corporelles « , Strasbourg, 30 avril 2016.
  • « Le rapport dialectique corps/prothèse : potentialités, limitations et face cachée », colloque international « L’humain et ses prothèses : savoirs et pratiques du corps transformé » à Paris, 11 Décembre 2015.
  • « Regards anthropologiques sur la singularité-complexité des trajectoires thérapeutiques des patients amputés des membres inférieurs » lors du Congrès biannuel du CoSHSEM – Collège des Enseignants de Sciences Humaines et Sociales en Médecine et Santé, Lyon, 26 Juin 2015.
  • « Complexité de la relation corps-prothèse  chez les personnes amputées des membres inférieurs » dans le cadre du workshop « Prothèse, modularité, hybridité : entre réalité et fiction » en lien avec le projet «Human enhancement et anthropotechnie: entre réalité et fiction», Lyon, 13 février 2014.
  • « Faire-corps des handisportifs avec le fauteuil électrique et anthropologie audiovisuelle : regarder autrement pour (ré)interroger l’intimité des personnes en situation de handicap », dans le cadre de la journée  « Le handicap au regard de l’intimité », Lille, 21 janvier 2013.
ORGANISATEURS
  • Co-organisateur des cycles de séminaires pluridisciplinaires et inter-laboratoires « Corps et prothèses : vécus, usages, contextes », Lyon-Paris-Strasbourg-Grenoble, 2016-2018.
  • Co-organisateur du séminaire doctoral pluridisciplinaire de l’Université de Lyon « Réseaux d’idées sur la santé », Lyon, 2017-2018.
  • Co-organisateur de la journée d’étude du LADEC « La nostalgie au prisme de l’anthropologie », le 1er décembre 2017 à l’Université Lumière Lyon 2 à Bron.
  • Co-organisateur de la journée d’étude « Le dialogue avec le terrain, une source de renouvellement pour la recherche en sciences humaines et sociales en santé ? », organisée dans le cadre du séminaire « Approches pluridisciplinaires en santé » sous l’égide de l’école doctorale Sciences Sociales (ED 483) de l’Université de Lyon, 12 avril 2016.